Une liste de 10 erreurs à éviter quand on est blogueur

1er gaou : expression tirée du jargon ivoirien, vulgarisée dans un album du groupe Magic System, pour exprimer les premières erreurs qu’on fait dans un domaine particulier.

bebe-blog-2

En toute chose, on fait des erreurs. Et les erreurs que nous faisons devront nous servir de leçons.

Des erreurs, j’en ai fait. Je continue même d’en faire, et c’est sûrement aussi le cas pour vous.

J’ai même fait récemment une erreur de débutant que je partage avec vous dans cet article. Vous pouvez aller voir.

« Seule ceux qui n’agissent pas ne font pas d’erreurs »

Seulement, comme je l’ai dit plus haut, le plus important, c’est d’en tirer les leçons pour un meilleur résultat.

J’ai décidé de partager avec vous, dans cet article, 10 erreurs que les débutants commettent sans même s’en rendre compte.

10 erreurs à ne pas commettre

 

  • Ne pas posséder son propre nom de domaine :

Ça peut paraître anodin, c’est vrai. Mais, si vous voulez être pris au sérieux, si vous considérez votre blog comme un véritable business qui peut vous apporter un revenu additionnel, ayez votre propre nom de domaine. Aujourd’hui, vous avez des offres à moins de 1$ comme le propose 1and1 actuellement (en promotion actuellement, donc faite vite, la promo peut s’arrêter n’importe quand). Vous pouvez aller voir l’offre en cliquant ici.

La bonne nouvelle en plus, c’est que vous pouvez acheter votre domaine et l’utiliser sur les plateformes gratuites de blogging telles que wordpress.com ou blogger.com. Ce n’est surtout pas ce que je conseille mais … Un domaine auto-hébergé vous donne la latitude de faire de votre blog ce que vous voulez, côté personnalisation surtout.

 

  • Ne pas offrir de formules d’abonnement à votre blog

Beaucoup de blogueurs se limitent à l’abonnement au flux RSS (heureusement natif, le plus souvent, sur vos thèmes). C’est une grosse erreur. Le lecteur est l’une de vos plus grosses ressources. Il faut donc en prendre soin. C’est à lui que vous offrez votre contenu. C’est à lui que vous ferez vos offres de produits ou services. Alors, prenez la peine de créer un lien avec lui, un lien de « fidélisation ». Beaucoup de possibilité s’offrent à vous : formule d’abonnement à une newsletter, connexion aux réseaux sociaux, formulaire de contact, ….

 

  • Ne pas publier du contenu régulièrement

Je ne vous demande pas de publier du contenu tous les jours mais ayez tout de même une publication raisonnable. Ne vous faite pas oublier tant de vos lecteurs que de Google, ça pourrait être préjudiciable pour votre business.

Moi, je me suis promis d’avoir une publication d’au moins par semaine. Mais récemment, j’ai failli à la règle.

Le plus important, c’est de s’en rendre compte et de corriger.

 

  • Etre sur les réseaux sociaux sans stratégie 

Vous vous surprendrez à passer toute votre journée devant Facebook si vous n’avez aucune stratégie. Faites attention. J’ai rédigé, à cet effet un article qui vous permet de mesurer le temps que vous passez sur les réseaux sociaux. Aller le lire en cliquant ici

 

  • Bloguer exclusivement pour de l’argent

Vous garantissez ainsi la fermeture prématurée de votre blog.

On dit souvent que bloguer, ce n’est pas un sprint, c’est un marathon. C’est une activité qui nécessite beaucoup de travail. Alors, si vous pensez gagner facilement de l’argent, vous vous mettez le doigt dans l’œil.

Il ne faut surtout pas écouter ceux qui vous disent d’ouvrir un blog et vous gagnerez beaucoup d’argent. C’est une aberration.

 

 

  • Copier un autre blog (soyez vous, soyez original)

Votre originalité déterminera votre succès, alors ne copiez pas un autre blog. Inspirez-vous des autres mais ne les copier pas.

Rédiger votre contenu comme vous le sentez. Si vous êtes débutant dans un sujet, spécifiez-le à vos lecteurs. Ça renforcera votre crédibilité.

Et puis, n’écrivez pas n’importe quoi juste pour publier quelques choses. Si vous êtes en manque d’idées, écoutez les besoins et les tendances de votre marché, et écrivez là-dessus. Regardez les commentaires de vos lecteurs et rebondissez sur certaines suggestions ou remarques.

N’écrivez pas pour vous, mais plutôt pour vos lecteurs.

 

  • Ne pas faire d’appel à l’action à la fin de vos publications

Si un lecteur a pris la peine de lire votre contenu jusqu’à la fin, c’est qu’il a été intéressé par le sujet. Il faut donc en profiter pour lui demander quelques choses. Ce peut être soit de laisser un commentaire, soit de s’inscrire à votre newsletter, soit de partager le contenu sur les réseaux sociaux, ou toutes autres choses.

Sachez que si vous ne demandez rien aux lecteurs, il ne fera rien.

 

  • Ne pas prendre le temps de répondre intelligemment aux commentaires de vos lecteurs

L’interaction que vous créez en répondant aux commentaires ou questions de votre blog est un moyen important de fidéliser votre lectorat. Qu’il soit constructif ou destructif, le commentaire que vous recevez doit être traité avec beaucoup de tact.

 

  • Ne pas sauvegarder votre base de données

Allez lire l’article « Sauvegardez votre base de données WordPress » 

 

  • Bloguer seul devant votre ordinateur

Sortez. Allez rencontrer d’autres blogueurs.

Inscrivez-vous dans des groupes (sur les réseaux sociaux par exemple) et participez-y.

Alors sortez…

Mais avant, dites-moi dans les commentaires si vous avez déjà fait certaines de ces erreurs, ou s’il y a d’autres erreurs que vous voulez relever.

Partagez aussi avec vos amis sur les réseaux sociaux, ça pourrait les aider.

 

Pour connaître les rouages du blogging, allez télécharger GRATUITEMENT la Valise du Blogueur en cliquant ici