3 LIVRES QUE JE N’OUBLIERAI JAMAIS

Cet article participe à l’évènement
Les 3 livres qui ont changé votre vie” organisé par Olivier Roland  du blog Des Livres pour changer de vie .

C’est un devoir de reconnaissance pour moi de participer à un tel évènement, juste par reconnaissance à la vie, pour ce que j’ai pu apprendre de ce vivier de connaissance : les livres.

Pour ceux qui ne lisent pas jusqu’à maintenant, ou qui lisent très peu, croyez moi, j’étais pire que vous.

Imaginez un lycéen qui a, dans ses obligations, d’insérer des citations, des résumés, des extraits de livres ou romans lus dans ses devoirs de classe, mais qui malheureusement n’en a jamais lu. Pas par une quelconque contrainte, simplement par manque d’envie, par négligence, par désintéressement total.

Ce lycéen, c’était moi. Je n’avais jamais réussi à lire un livre en entier. Je détestais ça. Et même quand je réussissais à en lire quelques pages, c’était par forte contrainte de l’école ou des parents. Et donc sans intéressement.

J’avais ma citation passe partout que j’avais chopé dans un film relatant l’histoire d’un roman : « La planète des signes » de Pierre Boule. Mon roman fétiche, jamais lu. Quand j’y pense, je crois que je dois enfin le lire, ce roman.

Cette citation était présente dans tous mes devoirs. Le professeur a même dû s’en rendre compte.

Ah oui !!! La belle époque.

Jusqu’au jour où, ….

Le voyage qui a tout changé

Nous étions en vacances. Mes parents m’avaient offert un voyage en train à l’intérieur du pays. Un voyage qui devait durer pratiquement 9h de temps.

Bonjour l’ennui, à défaut de prendre plaisir à regarder la nature.

Ils m’avaient aussi offert un roman pour, d’après eux, m’occuper, le temps du voyage. Le contraste.

Coup de massue pour moi, j’étais assis à côté d’une bonne dame, âgée de la quarantaine environ, ennuyeuse et bruyante avec son bébé qui n’en démordait pas.

La clac !

9h de temps avec eux, sur le dos. Non ! Fallait que je m’isole. Je devais m’enfermer dans une bulle. Je n’en pouvais plus.

Et c’est de là que tout est parti.

J’ai récupéré mon roman de mon sac. Je l’ai ouvert comme si on ouvrait la Bible en demandant à Dieu de nous faire tomber sur le passage qu’Il voudrait pour notre enseignement du jour.

Et là, coup de bol. Je tombe sur un passage qui m’a vraiment fait marrer. Une autre page. Et là encore, un passage fort comique, où l’auteur explique ses débuts à l’école française pendant qu’il fréquentait l’école coranique. Je vous laisse imaginer.

J’avais trouvé mon passe-temps.

Je regarde la couverture du livre : « Amkoulel, L’enfant peul » de Amadou Hampâté Ba.

Plus de 400 pages. WOoooooow …

J’ai vite fait le choix de tirer au pif des passages que j’ai lu, vite fait, et avec une … passion. J’ai passé tout le reste de ce voyage plongé dans mon roman. Et tenez-vous bien,  j’ai passé une grande partie de mes vacances à lire ce livre ; En entier, je vous en prie.

« Amkoulel, L’enfant peul », une belle histoire.

Pour vous la raconter un peu, c’est l’œuvre de celui qu’on a surnommé Amkoulel.

Amahou Hampâté Bâ, l’auteur, raconte son enfance au Mali. Fils d’une lignée aristocratique, il est scolarisé dans une école coranique. Ensuite, il est envoyé à l’école des colons pour apprendre le français. Son récit d’expérience montre comment l’enfant affronte les conflits de loyauté entre l’univers familial de la tradition orale, de l’éducation musulmane et par ailleurs, celui de l’école française où il apprend « la langue des chefs ». Des deux écoles, laquelle va l’emporter sur l’autre ? Restera-t-il « Amkoullel, l’enfant peul » ?

Ce livre, je vous le recommande.

Le talent narratif de l’auteur, accompagné de son brin d’humour, vous feront passer les plus de 400 pages sans vous en rendre compte.

Le 2ème livre qui m’a bousculé est celui de Anthony Nevo : « Il suffit d’une rencontre pour changer de vie ».

Déjà par l’histoire de l’auteur.

C’est un marketeur, vraiment parti de rien et pour qui le destin ne présageait rien de ce qui lui arrive actuellement. Il a arrêté l’école à 17ans, travaillait dans un poulailler. Et il a décidé un jour, de tout changer, de prendre sa vie en main.

Comme il le dit lui-même, il n’avait jamais lu un livre et il ne pouvait se passer de faire au moins une faute dans chacune des phrases qu’il écrivait. Mais il a persisté.

Son roman raconte l’histoire d’un jeune homme qui traversait une situation assez difficile et qui a rencontré le chemin d’un homme plus âgé, qui lui a partagé 18 leçons de vie qui ont changé son quotidien.

Ce sont 18 leçons de vie qui aident à agir au lieu de subir. Et pour cela, je vous le recommande fortement.

Et le 3ème livre, ce n’est pas un livre qui a changé ma vie. Mais qui aurait pu, si je l’avais lu beaucoup plus tôt.

Ce livre, c’est « Attention à votre cerveau » de Patrx Assemian.

Oui, c’est moi-même.

C’est le livre que j’ai écrit pour sensibiliser la population entière à une maladie qui bouleverse des vies, en silence : L’accident vasculaire cérébral, l’AVC.

A travers ce lire, je partage mon expérience de cette maladie, et ce qu’il est obligatoire de savoir avant d’y être confronté.

Nous sommes tous de potentiels cibles et il faut en prendre garde.

L’AVC est une maladie d’urgence. La vitesse de réaction et la précision des actions est plus que capitale. Informez-vous donc sur le sujet.

Voilà, voilà, … prenez plaisir à la lecture, vous en apprendrez beaucoup.

Et si vous pensez que vous n’avez pas le temps, allez voir sur le site d’Olivier Roland, il y a de beaux résumés qui pourront vous aider. Moi, j’ai bien aimé « Comment se faire des amis » de Dale Carnegie.

Dites-moi dans les commentaires, les livres qui vous ont bouleversé et que vous me recommandez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *